Association ALZ'AMIS
Association ALZ'AMIS

Lexique

A comme :


•    accueil de jour (A.J) : ce type de structure reçoit pendant une ou plusieurs journées par semaine des personnes âgées vivant à domicile. C’est un lieu de vie. Il a un double objectif : permettre aux personnes souffrant de la maladie de renouer une vie sociale et participer à des activités « thérapeutiques » et permettre à l’aidant principal de « souffler » et s’occuper de lui-même.

 

•    aidant :  Personne qui apporte un soutien au patient atteint par la maladie d’Alzheimer. L’aidant peut être un proche (famille, ami) ou un professionnel. Souvent, l’aidant principal est le membre de l’entourage qui consacre le plus de temps aux soins et à l’accompagnement de la personne malade . Quand il est présent, le conjoint tient, en général, ce rôle. En l’absence de conjoint, c’est le plus souvent un enfant du proche malade qui assume cette responsabilité.

 

•    Alzheimer : Alois Alzheimer est un médecin psychiatre, neurologue et neuropathologiste allemand, connu pour sa description en 1906 de la maladie qui porte son nom.

 

•    APA : L’allocation personnalisée à l'autonomie à domicile (APA) est la principale mesure d'aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Elle a pour objet le financement partiel du maintien à domicile de la personne âgée aussi bien que celui des séjours en maison de retraite.

 

C comme :


•    Consultation mémoire : Les consultations mémoire, alternatives d’un recours au médecin spécialiste libéral, permettent l’établissement du diagnostic de la maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés mais aussi un suivi au long cours. Ces consultations ont pour objectif d’effectuer une évaluation précise de la sévérité des troubles de la mémoire mais aussi de la sévérité d’autres troubles (du langage, des mouvements, de l’orientation dans le temps et l’espace…).
Remarque : les troubles de la mémoire ne sont qu’un premier signe de la maladie et ne présagent pas systématiquement d’un diagnostic de maladie d’Alzheimer.

 

E comme :


•    EHPAD : Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes. Ces établissements doivent s'engager à améliorer la qualité des services qu'ils offrent à la personne âgée dépendante. Un EHPAD peut proposer différents services comme l’hébergement, l’hébergement temporaire, un accueil de jour, Unité de Vie Alzheimer….

 

•    ESAD : Equipe Spécialisée  Alzheimer à Domicile. Il s'agit d'une équipe prenant en charge des patients présentant des troubles cognitifs à un stade léger à  modéré de leur maladie pour leur permettre de continuer à vivre au domicile.

 

H comme :


•    Halte Répit Alzheimer : Ces lieux d’accueil non médicalisés proposent des activités adaptées aux personnes malades et permettent aux aidants de prendre du temps pour eux, libres de l’inquiétude et de la contrainte que suscite dans leur vie quotidienne l’aide à une personne malade.

 

M comme :


•    Maison des aidants : plus d'informations sur la page " nos partenaires "

 

P comme :


•    PASA : La mesure 16 du plan Alzheimer 2008-2012 prévoit de généraliser la réalisation de « pôles d’activités et de soins adaptés » dans les EHPAD selon le niveau de troubles du comportement des personnes concernées. Les PASA s’intègrent dans un projet d’établissement qui peut comporter d’autres types de réponses adaptées à la prise en charge des résidents souffrant de maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.
Spécifiquement, Le pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) permet d’accueillir dans la journée les résidents de l’EHPAD (12 à 14 personnes) ayant des troubles du comportement modérés. Des activités sociales et thérapeutiques sont proposées au sein de ce pôle

 

•   Psychopathologie : C'est une étude basée sur les troubles mentaux ou psychologiques. Dans cette application, s’entremêlent le normal et le pathologique, puisque le trouble mental est un sujet dont les limites sont peu définies.

 

•   Psychothérapie toutes techniques de soins des troubles psychiques ou de souffrances psychiques qui font appel à la parole.
On peut qualifier la psychothérapie comme une discipline mise en place comme accompagnement ou traitement dans la prise en charge d’une personne souffrant de troubles psychologiques, psychiques, émotionnels ou relationnels.

Le but de la psychothérapie est alors de favoriser des changements, que ce soit de la personnalité, de l’état de santé, du fonctionnement interpersonnel, mais également au niveau cognitif, comportemental ou émotionnel de l’individu, qui vont permettre d’alléger son mal-être ou sa souffrance.

Les méthodes psychothérapeutiques pratiquées sont nombreuses et variées, elles répondent à des sensibilités et besoins différents. La plus ancienne étant la psychanalyse, depuis, d’autres courants ont vu le jour et fait leurs preuves dans la prise en charge de diverses problématiques.

 

•   Psychologie La psychologie est vaste, se rapportant à divers domaines, sociaux, thérapeutiques, théologiques et politiques. Que ce soit de façon théorique ou pratique, la psychologie est l’étude du comportement humain, dans sa globalité psychique (normale ou pathologique).
C’est une science qui se propose d’étudier le fonctionnement des mécanismes mentaux qui sous-tendent les comportements humains.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association Alz'amis